Le bois lamellé-collé : des atouts en toute liberté

Le bois lamellé-collé offre la possibilité de concevoir des espaces à la fois dégagés, aériens, et chaleureux.

  •  Légèreté (construction en reprise d'œuvre…)
  •  Résistance au feu
  •  Résistance au milieu agressif (acidité, salinité...)
  •  Franchissement de grande portée

Anticiper, par un outil industriel performant

En améliorant en permanence son organisation, en posant des investissements “majeurs” dans l’outil de production, les Charpentes Fournier se donnent les moyens d’agir, de progresser.

Une production sous contrôle

Un stock de bois lamellé colléContrôle qualité du bois lamellé colléUn menuisier Charpentes Fournier

Dès la ligne d'aboutage, chaque pièce est identifiée et associée à un ou plusieurs n° de lot de bois et de colle.

Afin d’assurer une qualité constante, une dizaine d'échantillons d'aboutage sont prélevés automatiquement chaque jour pour être testés en flexion dans notre laboratoire interne.

Cette traçabilité répond en tous points à la certification Acerbois Glulam.
Une fois l'aboutage des lamelles réalisé, la seconde étape consiste à les raboter sur leurs 4 faces, encoller une face, les assembler et les serrer ou presser dans un gabarit pour laisser sécher la colle.
On surveille et contrôle alors particulièrement le réglage de la raboteuse, les dosages et grammages de colle déposée, les conditions ambiantes (température de 20°C et hygrométrie > 55%), les temps d'assemblage et les pressions de serrage.


Une fois la colle sèche, la poutre constituée est corroyée sur ses quatre faces dans une raboteuse large (2m05).
Elle est alors usinée sur un centre d'usinage 5 axes pré-programmé depuis le bureau d’études.
Ensuite, une fois le traitement et la protection de surface appliquée, la pièce est prête pour l’expédition.